vernissage
le reposoir
VUES D'EXPOretour  octobre 2020
Diffractis au jardin #5
à Bordeaux dans le jardin de Flo



> passer la souris sur les croix

le reposoir

 











Etant donné que :
- le white cube n’existe pas;
- le jardin sauvage n’existe pas;
- nature et culture sont comme de l’argile (le résultat d’un agrégat millénaire);
- que le jardin de Flo existe;
- que Flo laisse faire son jardin (là où la plupart de nous désirons ordonner);
- que notre industrieuse nature détruit l’environnement;
- que cette destruction interroge cette nature industrieuse;
- que ces questions sont les miennes (et, il me semble les partager avec d’autres).

Pourquoi, quand je suis invitée à exposer dans un jardin, ne pas choisir le jardin de Flo,
et Pourquoi faire ?

EM